Un conte, c’est quoi ?

C’est plus qu’une simple histoire lue dans un livre pour endormir les enfants !
Les contes populaires traditionnels (Grimm, Perrault) avaient même un vrai rôle éducatif car les histoires préparaient en quelque sorte les enfants à leur future vie d’adulte.
Plus globalement, un conte est un récit imaginaire composé d’éléments fantastiques et merveilleux. Il fait partie de la tradition orale.

Pourquoi je raconte des histoires aux enfants

Que ce soit à l’école ou le soir à l’heure du coucher, partager un conte avec un ou plusieurs enfants est avant tout un moment d’intimité, un instant de détente et une occasion d’être « dans sa bulle ».
À mes yeux, il est essentiel que les enfants se ménagent des moments de passivité, en particulier dans la société d’aujourd’hui où les jeunes sont souvent appelés à être en action, performants, multi-talentueux.

Un enfant a absolument besoin de rêve et de magie pour grandir et se développer.

Le simple fait d’écouter un conte est une activité simple mais complète en soit ; il est bon de se reconnecter avec la parole seule et sans artifice ; elle est porteuse de sens et nous remet en contact avec la puissance des mots.
La parole prononcée crée un pont entre la conteuse et l’enfant et lui permet de mettre en marche sa machine à imaginer. Un enfant a absolument besoin de rêve et de magie pour grandir et se développer. D’ailleurs, nous-mêmes en tant qu’adultes, ne sommes-nous donc pas à la recherche perpétuelle de notre enfant intérieur ?
Contrairement aux divertissements proposés actuellement (jeux vidéo, télévision, internet, etc…) où les imageries visuelles et sonores sont imposées, le conte ouvre sur un espace intime, bien à soi ; il permet à l’enfant de se représenter les scènes et les personnages dans sa tête et d’avoir recours à son propre imaginaire.
Un de mes plus grands plaisirs est de voir une trentaine de paires d’yeux, perdus dans le vide, des regards voilés, parfois la bouche ouverte, la respiration suspendue ! C’est le signe que les enfants qui sont en train de m’écouter ont « décroché » et qu’ils sont partis à l’aventure avec moi et mes histoires!

Ma façon de conter

J’aime amener les enfants avec moi sur les chemins de mes héros. Dans mes contes, il s’agit rarement de héros inaccessibles de contes de fées comme des de valeureux guerriers ou des princes qui sauvent des princesses. Ce sont plutôt des personnages proches de nous auxquels les enfants peuvent facilement s’identifier : un petit garçon, une petite fille, une maman, un frère…
J’aime jouer avec la délicate frontière entre l’imaginaire et la réalité. Ainsi mes histoires ont souvent un environnement proche du quotidien des enfants mais il arrive des aventures irréelles à mes personnages. Afin de préserver cette part de mystère que possèdent les contes, j’effectue sans cesse un subtile va-et-vient entre les deux mondes ; cela amène les enfants à «embarquer » encore plus dans le monde de l’imaginaire.
Ainsi, il est arrive souvent qu’un enfant vienne me voir à la fin d’un spectacle pour me parler : il va trouver très normal que le petit garçon de l’histoire monte dans le ciel sur le dos d’un nuage mais il me demandera si c’est « vraiment vrai » que l’étoile qu’il a rapporté était plus grosse que lui…

J’aime jouer avec la délicate frontière entre l’imaginaire et la réalité.

Mon plaisir est décuplé quand ce sont les « grands » de 5ème ou 6ème années qui me posent très sérieusement ce genre de question car il est fréquent que ces grands-là arrivent au spectacle avec l’apriori que les contes c’est pour les bébés !
Dans mes histoires, je délivre toujours un message subtil invitant les enfants à porter une attention particulière à ce qui les entoure, à être plus en contact avec leurs émotions, à faire preuve d’ouverture sur les autres. Cela peut aussi susciter la réflexion et les amener à se questionner sur la véritable valeur des choses et des êtres autour d’eux. C’est aussi une façon pour moi d’établir encore plus un lien de cœur avec eux et de les laisser, à la fin du spectacle, emplis d’une vision différente sur la vie.